"La 3e voie…"

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Home Lecture L'enseignement de la lecture et l'observation des manuels de lecture au CP

L'enseignement de la lecture et l'observation des manuels de lecture au CP

Envoyer Imprimer

- Observatoire National de la Lecture
L'enseignement de la lecture et l'observation des manuels de lecture au CP
Rapport de l'Observatoire

03.2007

pdf Télécharger le document complet

Présentation : Françoise Appy
Ce rapport est intéressant par sa clarté ; pour le fond, il fait une bonne synthèse de ce qu’est la lecture. On y retrouve beaucoup de thèmes issus des enquêtes anglo-saxonnes. Il annonce par exemple qu’« Apprendre à lire, c’est développer des habiletés dans deux domaines : l’identification des mots écrits, et le traitement du sens pour la compréhension des textes. » Les deux facteurs (déchiffrement et compréhension) sont présentés comme d’égale importance, en cela c’est le modèle de Gough qui est suivi. Avec une insistance sur l’acquisition du déchiffrement au début. « En début de CP il faut privilégier la découverte du principe alphabétique et l’apprentissage des correspondances phonèmes / graphèmes ». Mais aussi que « l’apprentissage de la lecture demande des efforts et s’inscrit dans la durée. » Le rôle de la Maternelle est clairement défini : conscience phonologique, connaissance des lettres, travail sur l’oral. Il y a un guide pour l’observation des manuels plutôt à destination des éditeurs ou auteurs éventuels. Cette grille est intéressante car elle différencie manuel de déchiffrement (ce qu’est Boscher) et manuel de lecture. Et qu’un manuel de lecture doit proposer des activités à la fois pour l’apprentissage du code et pour celui de la compréhension, quitte à passer par un travail sur l’oral au début quand l’enfant n’a pas encore les outils pour déchiffrer des textes faisant vraiment sens. Les mentions récurrentes sur la mémoire (mot cité 16 fois), sur l’enseignement explicite (mot cité 11 fois), sur la notion d’effort montrent bien que la lecture ne s’acquiert pas naturellement mais au prix d’efforts et d’entraînement, tout cela me semble aller dans le bon sens.

[lire la suite sur le document pdf]

Mise à jour le Mercredi, 22 Septembre 2010 14:30  

Identification

Une reconnaissance ministérielle


dénommée antérieurement 3evoie


Qui est en ligne ?

Nous avons 59 invités en ligne

À LA UNE !