"La 3e voie…"

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Home Pédagogie explicite Etapes de la Pex Quels sont les principes de base qu'il faut appliquer lorsqu'on débute en Pédagogie Explicite ?

Quels sont les principes de base qu'il faut appliquer lorsqu'on débute en Pédagogie Explicite ?

Envoyer Imprimer

 

A) Adopter la pédagogie explicite c'est d'abord être pragmatique : c'est utiliser les techniques d'enseignement qui ont montré leur efficacité dans des recherches de niveau 3, ce qui implique, de :

  • Changer d'attitude en classe : plus de devinettes, de situations-problèmes qui ne permettent qu'aux élèves les plus aidés/doués de réussir, et persuadent les autres de leur incapacité. Mais une facilitation absolue de la compréhension et de la mise en mémoire des savoirs, pour tous, avec bienveillance et exigence.
  • Adopter une posture où ce n'est ni l'élève, ni l'enseignant, mais le savoir qui est mis au centre du dispositif de transmission des connaissances et des savoir-faire.
  • Agir en professionnel, et s'estimer responsable des apprentissages de nos élèves. "Si les élèves n'apprennent pas, c'est que je n'enseigne pas" dit Zig Engelmann. Nous le pensons aussi.
  • Réfléchir sur sa pratique pour aller du simple vers le complexe, échanger, se former avec curiosité pour transmettre plus efficacement.
  • Retrouver un réel plaisir d'enseigner, de transmettre et de restaurer l'estime de soi de nos élèves à travers leur réussite.

 

B) Adopter la pédagogie explicite c'est ensuite adopter une démarche pédagogique précise :

Trois degrés concentriques de formalisation de la Pédagogie explicite peuvent être identifiés. Les voici présentés du plus simple au plus intégré et au plus formalisé :

  • Un premier degré consiste pour l'enseignant à sélectionner des méthodes et des manuels dont la progression part du plus simple au plus complexe (généralement, chaque leçon exposée dans ces manuels fait l'objet d'une seule compétence spécifique). En édition francophone, divers manuels correspondent à présent à ce critère important, mais il est également possible d'adapter à la marge certains autres manuels à cette exigence (pour des exemples de manuels compatibles avec le PEx, lire le document en ligne). Un enseignant pourra avec profit entamer sa pratique dans le cadre de la Pédagogie explicite en commençant par ce degré ; il constatera déjà les effets bénéfiques sur ses élèves : une progression de ce type, allant du simple au complexe, ne met pas en difficulté les élèves fragiles, elle sécurise tous les élèves dans leurs apprentissages et, en les mettant en réussite, elle renforce leur estime de soi.
  • Un second degré peut ensuite être mis en œuvre en concevant nos leçons selon une structure identique, laquelle est un principe fondamental de la Pédagogie explicite. Il s'agit de préparer nos leçons dans le cadre d'un plan en six étapes, et de le présenter comme tel à nos élèves :

Présentation, rappel des acquis antérieurs ;

Objectifs, compétences à atteindre ; phrase rituelle : "à la fin de cette leçon, vous serez capable de..

Démonstration (ou Exposé, ou Modelage) avec présence d'exemples, contre-exemples, et "haut-parleur" sur la pensée de l'enseignant ;

Pratique guidée, durant laquelle les élèves font des exercices sous la conduite de l'enseignant, lequel peut ainsi vérifier le degré de compréhension de la leçon

Pratique autonome, durant laquelle les élèves s'entraînent à travers des exercices d'application du plus simple au plus complexe (surapprentissage) ;

Fermeture : cette étape consiste en une synthèse brève de l'enseignant ; phrase rituelle de conclusion : "à présent, vous êtes capables de..." ;

Enfin, deux étapes supplémentaires doivent être prévues : les révisions régulières et fréquentes pour permettre et s'assurer du maintien des acquis dans la mémoire à long terme ; une évaluation.
Une fois ce degré compris et intériorisé par l'enseignant, la pratique en Pédagogie Explicite, puisque ritualisée, devient relativement aisée et ne lui crée plus de surcharge de travail, bien au contraire.

  • Un troisième degré peut enfin être formalisé en enseignant des leçons rédigées de manière précises et exhaustives, à chacune de leurs étapes. Ce degré requiert une plus grande charge de travail pour l'enseignant, mais il garantit une plus grande rigueur dans la conception des étapes de la leçon.





Mise à jour le Lundi, 13 Mai 2013 21:06  

Qui est en ligne ?

Nous avons 37 invités en ligne

À LA UNE !